Influenza Aviaire – Message de la préfecture

Un élevage de la commune de Saint-Fuscien a fait l’objet d’un abattage préventif lundi 21 novembre compte tenu d’une très forte suspicion de contamination par le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène.

Afin de prévenir la diffusion de l’épizootie, une zone réglementée temporaire (ZRT) avait été mise en place immédiatement dans une zone de 3 km autour de l’élevage, sans attendre la confirmation par des résultats d’analyses. Les communes concernées étaient : Saint-Fuscien, Amiens, Boves, Cagny, Sains-en-Amiénois.

Les résultats des analyses de laboratoire confirment la contamination de l’élevage de Saint-Fuscien. 

Le foyer étant maintenant avéré, une zone réglementée plus étendue doit être mise en place. Elle se découpe comme suit :
    • une zone de protection (ZP) de 3 km, comprenant les communes précédemment comprises dans la ZRT ;
    • une zone de surveillance (ZS) de 10 km ;
    • une zone de réglementée supplémentaire (ZRS) de 20 km.

Votre commune se trouve dans un des trois périmètres.

Voici les points les plus importants à retenir ou qui nécessitent une action de votre part :

1. Tous les oiseaux (élevages commerciaux, détenteurs de basses-cours ou de gibiers à plumes et d’appelants) doivent être maintenus dans leurs locaux (ou maintenus sur leurs parcours à condition que ceux-ci soient protégés par un filet) afin d’éviter les contacts avec les oiseaux de la faune sauvage.

Cette obligation de mise à l’abri existe depuis que le territoire métropolitain est passé en risque élevé le 8 novembre 2022.

2. Toute mortalité inexpliquée doit être déclarée sans délai à la direction départementale de la protection des populations (DDPP – 03 22 70 15 80 ou ddpp@somme.gouv.fr) ou à un vétérinaire.

3. Des visites et, dans certains cas, des prélèvements devront être réalisés chez les détenteurs d’oiseaux les plus proches du foyer. 

4. Les mouvements de volailles et de produits issus de volailles (œufs, viandes, lisiers, fientes) sont interdits, sauf dérogations accordées par la DDPP. En particulier, la cession de volailles vivantes ou d’appelants sur des marchés, des brocantes, foires, ou toute autre manifestation est interdite.

5. Les élevages commerciaux de volailles sont soumis à une surveillance régulière et à des dépistages en cas de sortie des volailles. Cette information est transmise par la DDPP aux éleveurs concernés, directement ou via les organisations professionnelles.

6. Concernant les activités cynégétiques, la chasse au gibier d’eau est interdite en zone de protection et de surveillance.
La chasse au gibier à plumes est autorisée en ZRS et hors zones humides en ZS.
Les lâchers de gibiers sont interdits en ZS et ZP, sauf dérogations accordées par la DDPP.

Les informations détaillées des mesures sanitaires à mettre en œuvre au sein des zones réglementées sont disponibles sur le site de la préfecture: https://www.somme.gouv.fr/Politiques-publiques/Animaux/Influenza-aviaire

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’être humain par la consommation de viande de volailles, d’œufs et plus généralement de tout produit alimentaire.

Votre concours dans cette épidémie est une des clés pour ralentir la diffusion du virus et empêcher la contamination des élevages.

La DDPP reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Arrêté préfectoral : Grippe aviaire

Vous aimerez aussi...